top of page

Récupération d'eau de pluie

Depuis 2020 et la remise à neuf de la toiture de notre grange, nous avions imaginé récupérer l'eau de pluie 🌦️ des toitures pour arroser nos jeunes arbres 🌱 en période estivale.

La réalisation de ce projet se heurtait à un problème : son emplacement ; l'idéal étant à la place des anciens sanitaires. Nous avons donc dû attendre de démolir l'ancien bloc en janvier 2022 pour libérer l'espace nécessaire.

En mai, nous avons passé commande de 3 cuves de 10 000 L chacune pour les recevoir à l'automne et débuter les travaux. Durant l'été 2022, nous avons eu une période de sècheresse sans précédant 🌵 avec seulement 21 mm de précipitations en 94 jours, confirmant notre choix de disposer de réserves d'eau constituées en hiver.


Étape 1 : réceptionner les cuves, préparer le terrain (tracer des réseaux et l'implantation) et dresser la liste des besoins pour la commande de tuyaux et gaines.

Étape 2 : creuser un trou de 7,5 m de large par 6,5 m de long sur 2,3 m de haut, soit 112 m³ de terre, c'est à dire beaucoup ! Heureusement la démolition des sanitaires avait laissé un trou de bonne taille que nous n'avions volontairement pas comblé.

Étape 3 : couler une dalle de béton au fond du trou pour y fixer les cuves, le principe étant de contrer la poussée d'Archimède, qui pourrait (dans certaines conditions) faire remonter les cuves à la surface lorsqu'elles sont vides.

Pour ça, nous avons construit un coffrage, ajouté du treillis soudé afin de solidifier la dalle et disposé les attaches des cuves à couler dans le béton.

Ensuite, il ne restait plus qu'à vider la toupie... mais c'était sans compter sur l'enlisement du camion à cause de la grosse averse de la nuit ! On y est arrivé avec l'aide du livreur, mais il a quand même fallu faire du râteau 😮‍💨

Nous avons aussi reçu 13 tonnes de sable (avec un camion toupie 🤔 si si) pour garnir le fond des tranchées et l'entre cuves.

Étape 4 : mettre les cuves en place, avant ça il faut pomper l'eau qui s'est accumulé sur la dalle avec les fortes pluies 🌧️ des derniers jours.

Avec l'aide du tractopelle d'un voisin nous avons pu les descendre dans le trou et les glisser à leur place sans difficulté. Ensuite nous les avons arrimées à la dalle avec des câbles en inox.

Étape 5 : nous avons reloué notre mini-pelle préférée pour creuser les tranchées des réseaux : gravitaire (les tubes PVC qui vont récupérer l'eau des chéneaux), pression (les tuyaux qui permettront d'acheminer l'eau pompée) et électrique (pour alimenter les pompes). Étant donné que l'eau de la toiture du nouveau bâtiment d'accueil sera aussi récupérée, on en profite pour ajouter des gaines de réserve vers la grange.

Après avoir déroulé les gaines, collé les tubes PVC et disposé les regards, il ne restait plus qu'à mettre du sable (pour protéger les réseaux) et du filet avertisseur pour la sécurité ⚠️ (lorsque l'on creuse, il vaut mieux éviter de couper un câble électrique hein !).

Nous avons aussi raccordé le trop plein des cuves au champ d'épandage de l'ancien sanitaire afin d'infiltrer dans le sol le surplus d'eau.

Enfin nous avons rebouché les tranchées à la hâte avant le nouvel épisode pluvieux...

Étape 6 : une fois les réseaux raccordés nous avons relié les cuves entre elles par des tuyaux afin que les niveaux s'équilibrent à l'intérieur, sans oublier d'envoyer une équipe spéléo 😍 pour aspirer les petit copeaux de plastique avant le premier remplissage.

Ensuite, on a terminé le raccordement entre le regard de collecte et les 3 cuves pour qu'enfin l'eau puisse les remplir 🥳 !

Un peu plus tard (le temps que les cuves soit à moitié remplies), nous avons pu reboucher l'espace autour avec de la terre et entre les cuves avec le sable. Reste à attendre que l'hiver et les animaux du sol 🪱 fassent leur travail pour que le terrain recouvre son aspect naturel.

Étape 7 : remettre en état tout l'espace autour du chantier, barrières, ornières du camion, escalier, chemins et zones enherbées.

Étape 8 : finir de reboucher la tranchée et reprendre les raccordements électriques dans la cabane à outils. On a creusé et réorganisé les gaines, pour ça il a fallut débrancher puis rebrancher tous les câbles qui arrivent dans le tableau ⚡ ! Comme nous n'avions plus de sable pour reboucher, on est allé en chercher à la carrière à Vercheny.

On en a profité pour suspendre les outils aux murs et finaliser ainsi cette cabane !

Pour terminer, il ne nous reste plus qu'à mettre les pompes immergées à leur place et les raccorder.

Et voilà, nous avons une belle réserve d'eau pour l'été prochain, qui devrait tout naturellement être pluvieux histoire de nous faire mentir 😅

octobre 2022 à janvier 2023


59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Appentis

Comentarios